Superman Red Son - Mark Millar - Dave Johnson, Kilian Plunkett ( 2003 us - 2005 fr)

Publié le par Paul B.

P1100431
Un comic de Mark Millar (qui a signé aussi Wanted) parmi la liste de comics conseillés par Yaneck et trouvée sur son blog (Watchmen, Batman Dark Knight, Ultimates, Authority, Transmetropolitan etc.) Wanted possédait un scénario volontier trash et on retrouve ici une jolie version anticonformiste de Superman : il n'arrive pas chez des bouseux américains mais au fin fond de la russie de Staline. Vous imaginez que le cours de l'Histoire en ressort quelque peu pertubé.... Lois est mariée à Luthor et ne rencontrera Superman que deux fois dans la bd ; luthor est un personnage particulièrement renouvelé puisque transformé en savant dingue sur-intelligent obsedé par l'idée de détruire superman. Et ce dernier, bien qu'embarassé puisque propulsé au sommet de l'URSS à la mort de staline, établit peu à peu un régime dictatorial tandis que l'amérique sombre dans une crise économique incroyable. Régime que pertube à peine un batman soviétique terroriste. Triomphe du communisme ? Sans dévoiler la fin, si vous pensez à Wanted, vous savez que chez Millar les supervilains sont coriaces... Pas mal, pas mal ! Peut-être cependant que la situation "superman communiste" n'est pas exploitée à fond... peu d'explications sur le système russe qui comporte pourtant tellement de "pépites" à exploiter !) : Superman n'est même pas montré en stakhanoviste dans une usine! camps de concentration passés sous silence, et somme tout un superman à la pensée bien trop américaine pour avoir été élevé en URSS. Dommage je trouve ! Concernant le dessin, il est vraiment pas mal non plus. Mais je ne sais pas, l'ensemble de l'oeuvre manque d'une pincée de charisme que je n'arrive pas à définir. Un soupçon de folie et d'anticonformisme en plus aurait peut-être été bien venu.  

P1100432
P1100433
P1100434
P1100435

Publié dans monde américain

Commenter cet article

Yaneck 13/12/2009 13:33


Dans ceux que tu n'as pas évoqué dans ton article...

On dit le plus grand bien de The Boys, une production de Warren Ellis, sur une agence de suoper-héros qui mets au pas les super-héros qui font nimporte quoi, je crois. C'est édité en ce moment chez
Panini.
Pour du super-héros pur et dur, tu as Daredevil, publié en collection Graphic Novel chez panini. 5 tomes sortis, c'est très urbain, très bon, et souvent, mis en images par Alex Maleev, un
dessinateur au style très particulier mais très bon.

Sinon, dans le style super-héros icônique, tu as le "quadriptyque" Superman Paix sur Terre, Batman Guerre au crime, Shazam lutte pour l'espoir, et Wonder Woman vérité triomphante. Paul Dini au
scénario et alex Ross au dessin. C'est chez Soleil mais je ne sais pas s'ils rééditent de temps en temps...


Yaneck 12/12/2009 22:36


Tu mets en avant des questions pertinentes, mais à mon avis, il y a une réponse simple au fait que le côté "tambouille soviétique" ne soit pas autant développé: Millar fait malgré tout un comic
book de super-héros, et pas un traité politique. Je pense qu'il intègre et utilise des paramètres politiques pour servir une histoire de super-héros. Qu'en penses-tu?


Paul B. 13/12/2009 12:34



C'est vrai c'est vrai, mais je me serais bien marré avec un superman super-travailleur, rencontrant Soljenitsyne, chostakovitch, gagarine etc, évitant Tchernobyl, rapatriant les fusées de Cuba,
laissant le mur de Berlin debout, parlant russe, avec un costume plus soviétique et pas le nom de "superman". La reconstitution "historique" des passages en russie ne sont pas très crédibles, ni
le personnage de Staline, qui n'a jamais du être comme ça dans la réalité ! On a l'impression que millar n'a pas fait bcp de recherches documentaires alors que je trouve qu'il y avait un gros
potentiel.

Ca reste en effet un très bon comic-book de super-héros, mais peut-être que j'aurais préféré qu'il aille plus loin dans son discours. J'aurais trouvé ca plus "drôle".

si tu as d'autres titres comics à conseiller ?