Lulu Femme Nue - premier livre - Etienne Davodeau (2008)

Publié le par Paul B.


Découverte de Davodeau, suite. Après réflexe de survie. Mais en fait j'ai débord lu Lulu. Enfin bref. J'en avais tellement entendu parler. Cf morue ; yaneck ; au moins + d'autres. Donc Lulu mène une petite vie "minable" (ou banale, c'est à voir) : au chômage et ne retrouvant pas d'emploi, mari peu intéressant, deux enfants. Un jour elle largue les amarres de cette réalité pour dériver tranquillement vers d'autres horizons. On comprend peu à peu que cela c'est "mal" terminé (enfin c'est terminé). La vie de Lulu nous est en effet contée par ses proches, dans sa maison, tous réunis pour une occasion particulière... Mais Lulu n'est plus là. Le dispositif de narration est pour le moins efficace ! donnant du suspens et renforçant l'aspect "voyeuriste" du lecteur (tous comme nombreux autres personnages, contraints dans une position de spectateur vis à vis de la dérive de Lulu). On ne sait pas vraiment ce qu'il y a dans la tête de Lulu. L'histoire est particulièrement fine, de même que la description des relations humaines. Le dessin doux s'ajoute à cela ainsi que les couleurs bleu et orange quasi délavées. Lulu est heureuse mais un étrange sentiment d'inquiétude plane aussi sur ce bonheur nouveau, hors des conventions sociales. Certes, on est encore dans un irréel très "davodeau" (du moins, de ce que j'en ai vu dans le réflexe de survie), mais le parcours de cette femme qui largue en douceur mari, enfants, amis, famille vaut vraiment le détour. Et le tome 2, qu'est-ce que cela va donner ? il faudra attendre !





Publié dans monde européen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

valérie 28/02/2010 16:56


j'ai moi aussi hâte de découvrir la suite.