Laurie - Watchmen #5 (1988)

Publié le par Paul B.

Voici (dans le désordre donc) la dernière chronique sur Watchmen avec Laurie. Le voyage autour de Mars + le dialogue Laurie - Dr Manhattan est pour moi l'un des moments les plus poétiques de la saga. En y repensant, le film a beau m'avoir beaucoup plu sur le coup, la bd me paraît galoper loin devant et l'onirisme de Mars est mal rendu par les images en 3d. Quant à Rorschach et le Hibou, les voici destabilisés : ils quittent New York - la grise pour la blancheur immaculée de l'antarctique où Rorschach ne semble plus être dans son milieu naturel. Watchmen se déroule donc sur trois terrains : New York grise et sale, Mars la rouge, l'antarctique la blanche. On remarque évidemment que la construction magnifique du palais de Manhattan comporte plein d'aiguilles d'horloge (l'horloge est un symbole récurrent dans l'oeuvre : comme le flacon de la couverture ci-dessus, le cercle du radar un peu plus loin, la sphère du palais de Jon etc.).







Publié dans monde américain

Commenter cet article