Dardevil - Frank Miller (1981)

Publié le par Paul B.

P1110587

 

Frank Miller, alors au début de sa carrière, relance en 1981 Dardevil, le personnage Marvel créé par Stan Lee en 1964. Miller est à la fois au scénario et au dessin, il propose un cocktail dynamique alliant un scénario intéressant pour un comic, qui tient la route, des personnages aux caractères bien trempés (Elektra, le Caid, Bullseye), et un style graphique d'un dynamisme surpuissant. Ces épisodes n'ont pas pris une ride, sont hyperfluides et sont de la grande bd.

Concernant le dessin, grand point fort de l'ensemble, je voudrais souligner la multiplicité des procédés employés : personnages sortants des cases, contre plongées vertigineuses et case en longueur, découpage cinématographique, très rythmé (certaines cases sont agencées comme des pellicules de cinéma), découpage d'une même scène en plusieurs cases pour souligner un détail, objet qui virevolte sur plusieurs cases etc. Pour les personnages, outre Dardevil, superhéros au potentiel sympathique (avocat, aveugle, humain), il est accompagné d'Elektra ; personnage secondaire de la bd mais dont chaque apparition est un grand bonheur et qui complète le personnage de Dardevil. Elle est dessinée par Miller avec énormément de fluidité. C'est peut -être un peu idiot de le dire ; mais j'ai rarement vu dans un comic un personnage féminin d'une telle force (pour 1980 !). Le caid est tout en ambiguïté (par amouur, il a arrêté d'être méchant et est parti au Japon, mais bon, le banditisme n'est pas loin) et tout en masse ! conférant une puissance supplémentaire au personnage. Le scénario est d'une efficacité prouvé, employant un certain nombre de "ficelles" et faisant une très très large place aux combats. Cependant la séquence finale qui clôt ces épisodes de 1981 avec une confrontation de Dardevil avec lui-même et ses peurs, est splendide.

 

P1110588

 

P1110589

 

P1110592

 

P1110596

 

P1110594

Publié dans monde américain

Commenter cet article