Creature Tech - Doug TenNapel (2005 us)

Publié le par Paul B.

P1120316

Creature Tech - Doug TenNapel (2005 us)

'Bulles Graphiques' entame une virée américaine ! Car c'est bien connu c'est aux USA que tout se passe ;). Mais non, la bd US (sans super-héros) c'est le thème du mois de K.BD. Donc ici, ce sera un mois entièrement américain / anglo-saxon (mêrme s'il y a aura une exception anglaise au moins). Avec même des bds en anglais, eh oui. On commence par le sympathique Creature Tech de Doug TenNapel, qui lorgne un peu à la croisée entre Hell Boy / Men In Black. Michael Ong s'occupe d'ouvrir des colis 'gouvernementaux' contenant divers monstres dans une base secrète au plus profond de la campagne américaine... un jour il tombe sur un colis inattendu. D'autant plus qu'un fantôme d'un ancien sorcier s'en mêle. Et tout dégénère assez vite !

La réussite de Creature Tech réside dans un cocktail classique, mais qui marche : un scénario qui tient la route, des personnages attachants et plutôt fins, une bonne dose d'humour à tous les étages, un graphisme très nerveux. On est certes sur un certain nombre de sentiers battus (mélange sorcellerie, créatures), mais l'ensemble reste original, notamment grâce à l'omniprésence de l'humour un peu sombre. La description des 'locals'  est à mourir de rire (avec l'intégration réussi de l'insecte géant parmi les 'campagnards'), le héros fils de pasteur (ou de prêtre?) / bon scientifique / motard à ses heures vaut le détour, le méchant d'office est un brin caricatural mais assez dingue pour être sympathique (il est notamment accompagné par un 'chat' diabolique qui sert de bon sous-fiffre). Creature Tech est riche de sa galerie de personnages (entre le héros, l'insecte géant, le méchant, les campagnards, le propriétaire du musée de l'étrange, sa fille, le père du héros etc). Un bon moment pas trop prise de tête et qui vous dépaysera. Je ne sais pas s'il est sorti en français par contre ! (olala vous avez vu, je lis en anglais^^). 

P1120318

P1120320

Publié dans monde américain

Commenter cet article