Batman : War On Crime - Paul Dini - Alex Ross (2000 fr)

Publié le par Paul B.

P1100550
J'ai fait un Noël très "comic" et j'ai lu du bon et du pas bon du tout. Pour Batman : Guerre au Crime (War On Crime c'est plus classieux) c'est du très bon, il faut dire qu'il m'avait été conseillé par Yaneck. Sinon je ne l'aurais jamais pris car le format d'édition est plutôt discret et bon, batman, j'en ai un peu eu ma tasse de thé (expression non française...). Pour info, ce comic fait partie d'un "quadriptyque" : les trois autres étant : Superman : paix sur terre, Shazam lutte pour l'espoir et Wonder Woman vérité triomphante. Je ne sais pas si Dini (scénario) et Ross (dessin) sont aux commandes des quatre (il suffirait que je cherche sur internet mais j'ai la flemme.).

Bref, à quoi avons-nous à faire ? à une sorte de "quintessence", "synthèse" du batman "classique", ie : costume habituel, dégaine habituel, omniprésence de la ville, crimes et pêchés, mafias et vilains. Pas d'innovations, mais plutôt comme si Dini avait cherché à résumer dans un album, qui si lit finalement assez vite, le mythe classique (avec un grand C) de bat'. La démarche me paraît déjà intéressante : la bd devient une sorte d'article illustré d'une encyclopédie. Ou une exposition de musée, puisque les dessins léchés renvoient à des tableaux.

Encore plus intéressant : les deux larrons nous raffinent / affinent le tout avec malice : côté scénario, Dini choisit de donner la parole à Bat' dans un monologue quasi introspectif / biographique, soutenu par les dessins époustouflants de Ross qui multiplient les gros plans sur la figure humaine du héros, traitant une partie du masque comme de la peau. Ce type de narration permet de mettre en oeuvre une "non-histoire" puisque somme toute Bat' tourne autour de ses obsessions et évoque à la travers la destinée tragique d'un petit garçon sa propre vie. Il y a quelque chose de quasi psychologique dans la bd, et la construction d'un bat' très humain. Un bat' complexe à deux facettes : le costume de l'ombre habituel, et la mise en valeur du rôle de Bruce Wayne, portant costume-cravate, plus adapté pour manoeuvrer dans le milieu du pouvoir. Bruce Wayne n'est plus simple "couverture", mais héros actif.

Une excellente introduction au mythe de Batman ! On peut continuer ensuite la lecture avec des oeuvres comme : le Batman : Dark Knight de Miller (1986) ; ou celui de Paul pope (batman : année 100).

Ah oui, bonne année !!!

pour en savoir plus :
la critique de yaneck de Batman : Guerre au Crime ; Superman : Paix sur Terre : Shazam : Lutte pour l'espoir !Wonderwoman : Vérité Triomphante.

P1100551
P1100554
P1100552

Publié dans monde américain

Commenter cet article

Yaneck Chareyre 02/01/2010 09:42


Ils sont tous de Dini et Ross. Superman est très sympa aussi, relativement dans le genre de cet album là.
Et je suis ravi de te faire découvrir de bonnes lectures. ^^

Reste une personne à convaincrep our faire rentrer l'album dans le top bd.