Panopticum - Thomas Ott (2005)

Publié le par Paul B.


Panopticum - Thomas Ott (2005) J'ai déjà évoque l'auteur allemand Thomas Ott à propos d'Exit (1997), je lui consacre de nouveau un article car je pense que son originalité mérite au moins une fois le détour, pour sortir un peu du cadre habituel de narration de la bd. Trois grands éléments forment l'univers de Ott : une technique graphique (grattage sur papier noir, technique longue et difficile), des univers angoissants, où la mort est souvent à la fin de la page., l'abscence de paroles. Ces trois composantes sont étroitements en relation, et rien que le fait d'imaginer le grattage lent et patient au cutter, la souffrance du papier, le bruit crissant de la lame d'acier, confèrent à la page une ambiance glauque, renforcée par le silence qui laisse à l'imagination le soin de concevoir cris et hurlements. Panotipcum est un assemblage de quatre nouvelles tout aussi noires les unes que les autres. N'hésitez pas à vous arrêter pour lire ces étouffants petits récits !





Publié dans monde européen

Commenter cet article

Yaneck 08/10/2009 14:04


Bon sang, mais j'ai oublié de te demander tes notes de septembre ou bien? Tous les titres comptant celui-ci et tes chroniques du 27, je ne les ai pas. Quel dommage...
Surtout que grâce à ça, l'orchestre des doigts, maus, et Rides vont revenir direct dans le classement. Bon, j'ai bien noté, et je ne t'oublierai plus ^^