Une demi-douzaine d'elles, volume 6 Isab Abus, Anne Baraou et Fanny Dalle-Rivière

Publié le par Paul B.


Délicieuse chronique de la vie, cachant sous la simplicité du trait un regard mordant, presque acide, mettant à nu les petits figurations que chaque individu fait de lui-même. Et comme dans tout comédie de moeurs psychologiques, on évacue vite le psyschiatre, qui meurt, au début (un accident rassurons nous), tout comme dans Lantana (excellent film australien - le parallèle est un peu audacieux^^), la psychiastre disparaît aussi ; déclic étrange pour une bd - comme pour un film de faire disparaître celui qui est censé remettre en place les existences. Bonne lecture savoureuse !














Publié dans monde européen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article